agent


agent

1. agent [ aʒɑ̃ ] n. m.
• 1337; lat. scolast. agens, subst. du p. prés. de agere « agir, faire »
1L'être qui agit (opposé à patient, qui subit l'action).Gramm. Complément d'agent : complément d'un verbe passif, introduit en français par par ou de, désignant l'auteur de l'action.
2Ce qui agit, opère; force, corps, substance intervenant dans la production de certains phénomènes. cause, 2. facteur, principe. Agents naturels, atmosphériques. Agent thérapeutique, pathogène. Agents physiques, chimiques qui sont à l'origine de certaines maladies.
agent 2. agent [ aʒɑ̃ ] n. m.
• 1578; repris, par l'it. agente, au lat. jurid. et médiév. agens « celui qui fait, qui s'occupe de », de agere 1. agent
1Surtout péj. Personne chargée des affaires et des intérêts d'un individu, d'un groupe ou d'un pays, pour le compte desquels elle agit. 1. émissaire, intendant, représentant. Anciennt Agent général du clergé. « Ils m'ont dénoncé comme un agent de l'Allemagne » (Jaurès).
2(XVIe agent de change) Personne employée par les services publics ou les entreprises privées (appelée à servir d'intermédiaire entre la direction et les usagers). commis, employé, 1. facteur. Agent d'entretien, technique, de maîtrise. Agent public, administratif, de l'État : fonctionnaire. Agent comptable.
Comm., fin. Personne (physique ou morale) jouant le rôle d'intermédiaire dans des opérations commerciales, industrielles et financières. Agent d'assurances, d'affaires, de publicité, immobilier. courtier, gérant, mandataire. Agent commercial. Intermédiaire agissant en qualité de mandataire au nom et pour le compte de producteurs, d'industriels, de commerçants. Agent exclusif. Agent à la commission. Agent à l'exportation. Agent artistique, procurant des engagements aux artistes moyennant rémunération. Agent littéraire : intermédiaire entre auteurs et éditeurs. ⇒aussi imprésario. Agent de change : officier ministériel et commerçant jouissant du monopole de courtage des opérations portant sur des valeurs mobilières inscrites ou non à la cote officielle (fonction transférée, depuis 1988, aux sociétés de Bourse). ⇒ opérateur (financier); et aussi broker, trader. Agent en douane maritime, agissant pour le compte d'une compagnie maritime.
Agents diplomatiques, consulaires. Milit. Agent de liaison, de transmission.
Spécialt (police ou activités analogues) Agent de police : gardien de la paix. ⇒aussi îlotier. Absolt Un agent. fam. cogne, flic, keuf, poulet. « un quadruple cordon d'agents » (Martin du Gard). Agent cycliste. Appeler un agent, les agents. Agent de la police judiciaire, de la sûreté. inspecteur. Agent d'une police privée. détective, 2. vigile. Agents de renseignements, agents secrets (des services d'espionnage). espion; fam. barbouze, 1. taupe. Agent double, qui sert deux adversaires, en trahissant l'un au profit de l'autre. — REM. Le féminin agente s'emploie surtout pour les agents secrets : « une agente du Komintern » (Le Monde, 1997).

Agent fonctionnaire chargé, dans le cadre de la police administrative, de veiller au maintien de l'ordre et d'assurer la tranquillité sur les voies publiques et dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants.

agent
n. m.
rI./r
d1./d Celui qui agit.
|| GRAM Personne ou chose qui, dans un énoncé, effectue l'action ou est dans l'état exprimé par le verbe. Dans "les feuilles tombent en automne" et "cet enfant s'ennuie", "feuilles" et "enfant" sont agents.
Complément d'agent: complément d'un verbe à la voix passive, désignant la personne ou la chose effectuant l'action. Dans "la pomme est mangée par Jean", "Jean" est complément d'agent.
d2./d Ce qui accomplit une action, produit un effet déterminé. Les agents atmosphériques: le vent, la pluie, le gel, etc. Agent physique, chimique, mécanique, thérapeutique.
|| ECON Agents économiques: individus ou organismes constituant, du point de vue des mouvements économiques, des centres de décision et d'action élémentaires (entreprises non financières, ménages, administrations, institutions financières).
rII./r
d1./d Personne chargée d'agir pour le compte d'une autre, ou pour le compte d'une administration ou d'une société dont elle représente les intérêts. Agent diplomatique. Agent d'affaires. Agent d'assurances.
|| Agent secret, appartenant à un service de renseignements, espion.
|| Agent de change: officier ministériel qui détient le monopole des négociations des effets publics, des obligations et des actions de sociétés susceptibles d'être cotées, dont il constate officiellement les cours.
|| Agent de liaison: militaire chargé d'assurer la liaison entre le commandant d'unité et ses unités subordonnées ou entre deux unités.
|| (Afr. subsah.) Vieilli Agent spécial: fonctionnaire dirigeant une agence spéciale. V. agence (sens 2.)
d2./d Employé d'une société, d'une administration. Vous recevrez la visite d'un de nos agents. Agent de conception, d'exécution.
(Afr. subsah.) Agent de santé. Agent d'agriculture.

⇒AGENT, subst. masc.
Ce ou celui qui exerce une action.
I.— [L'agent exerce son action en vertu d'une force inhérente à sa nature] Ce ou celui qui agit (par opposition à ce ou celui qui subit l'action).
A.— [L'agent désigne un être]
1. Domaine de la philos. et de la théol.
a) PHILOS. Anton. le patient, l'agi :
1. L'homme, simple dans l'enfance de sa raison, parla au soleil, à la lune; il anima de son esprit et de ses passions les grands agens de la nature; ...
C.-F. DE VOLNEY, Les Ruines, 1791, p. 219.
2. ... leur doctrine corpusculaire s'arrête aux causes secondes, ne voit que des élémens et des germes, et elle prend les moyens de la conservation pour les agens de la création.
L.-G. A. DE BONALD, Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social, 1800, p. 21.
3. Bientôt les hommes ont distingué dans ces perceptions composées, l'agent et le patient, la cause et l'effet, leur individu et les objets sur lesquels il agit, ou qui agissent sur lui; ...
A.-L.-C. DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 159.
4. La force plastique de la conscience et de la vie morale, s'exerçant sur un organisme profond, maintenant insensible, mais appelé à devenir le germe des organes futurs, conférerait une réalité naturelle à la loi de la rémunération des agens libres.
Ch. RENOUVIER, Essais de critique générale, Introd. formulaire 2e essai, 1864, p. LXX.
5. Dès l'instant donc où l'agent raisonnable s'attribue une puissance supérieure aux conditions dont dérivent et sa conscience et sa raison et sa liberté, il ne saurait, en voulant, désavouer ces origines de la volonté; ...
M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 121.
6. À quelles conditions cette réussite est-elle possible, et que suppose-t-elle à la fois dans l'agent qui la provoque et dans l'agi qui la permet ou la seconde? — N'est-ce point qu'il y a, autour de nous comme en nous, des sujets virtuellement conformes à nos desseins et accessibles à l'influence des signes naturels de nos actes!
M. BLONDEL, L'Action, 1893 p. 212.
7. Les lois morales ne s'appliquent qu'à l'être intelligent et libre et s'appliquent à tout être intelligent et libre en tant que tel. Or on ne peut affirmer ni que tout homme remplisse ces conditions ni qu'elles ne se trouvent remplies en aucun autre être de la nature. On appelle donc agent moral tout être, quel qu'il soit, qui est soumis à des lois morales.
GOBLOT 1920.
8. Comme il y a, en effet, correspondance entre l'agent et le patient, il doit y avoir correspondance entre la façon dont le supérieur nuance l'exercice de son pouvoir et celle dont l'inférieur nuance sa docilité.
J. MARITAIN, Primauté du spirituel, 1927, p. 47.
Spéc. Intellect agent. ,,Dans le vocabulaire aristotélicoscolastique [...], fonction par laquelle l'intelligence à partir des données concrètes et singulières de l'expérience (espèce impresse) dégage l'idée ou la forme abstraite et universelle des particularités individuantes.`` (FOULQ.-ST-JEAN 1962) :
9. À partir de saint Thomas d'Aquin, nous sommes en possession d'une lumière naturelle, celle de l'intellect agent, qui n'est ni la pensée de saint Augustin, ni l'intellect agent d'Aristote. Comme l'intellect aristotélicien, elle est capable, au contact de l'expérience sensible, d'engendrer les principes premiers à l'aide desquels elle construira progressivement ensuite le système des sciences; mais comme la pensée augustinienne, c'est parce qu'elle est une participation de la Vérité qu'elle est capable d'engendrer ses vérités.
É. GILSON, L'Esprit de la philosophie médiévale, t. 1, 1931, p. 145.
10. [Doctrine de Mathieu d'Aquasparta] Grâce à sa vertu active, l'intellect agent peut abstraire par sa lumière l'universel du particulier, les espèces intelligibles des espèces sensibles, les essences, des choses actuellement existantes.
É. GILSON, L'Esprit de la philosophie médiévale, t. 2, 1932, p. 25.
Rem. 1. Agent n'est pas à proprement parler adj., puisque le syntagme est directement calqué sur le lat. scolastique intellectus agens,agens est un part. prés. 2. L'anton. est constituée par plusieurs syntagmes anc. ou mod., p. ex. intellect patient, expérience sensible.
b) PHILOS. RELIG., THÉOL. :
11. ... dans des régions inaccessibles au regard, impénétrables à l'induction, il pensa découvrir des agens surnaturels, capables de modifier l'ordre régulier des phénomènes : ...
F. OZANAM, Essai sur la philosophie de Dante, 1838, p. 44.
12. Souvent ce sont les agents surnaturels qui sont eux-mêmes les auteurs des œuvres qui semblent dépasser les forces de l'homme.
E. RENAN, L'Avenir de la science, 1890, p. 20.
13. J'aime, je respecte tout être humain qui se croit sous l'influence d'agents surnaturels.
M. BARRÈS, Mes cahiers, t. 12, 1 juill. 1919-Juin 1920, p. 298.
14. La quiétude janséniste découle de cette erreur théologique : l'agent humain est irrémédiablement mauvais, totus malus; la quiétude mystique, de cet axiome métaphysique : l'agent humain, si excellent qu'il soit, reste inférieur à l'agent divin.
H. BREMOND, Hist. littéraire du sentiment religieux en France, t. 4, 1920, pp. 536-537.
c) P. ext. Toute personne qui agit :
15. Non, Mme Cornu est la fille d'une Mme Lacroix, la fille d'une femme de chambre de la reine Hortense, qui a été la confidente et l'agente de ses amours ... de sales gens! vous dis-je...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, févr. 1892, p. 196.
16. ... il se rappelait la recherche de monstrueuses fraudes, la poursuite d'artifices aggravant la malice de l'acte; et les complices, les agentes de ses déchéances défilaient devant lui. C'était, entre toutes, à un moment, une Mme Chantelouve, une adultère démoniaque...
J.-K. HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 62.
17. Ainsi une sorte de transmission des tâches devait s'opérer en ces années du sacré au profane, des prêtres aux laïcs. Diderot demandait dans le même temps : élargissez Dieu. Et Dieu était en effet « élargi », quittait ses temples comme une prison, et devait retrouver son vrai séjour dans le cœur de tous les hommes. Jean-Jacques était l'agent de cette transmission et de cet élargissement.
J. GUÉHENNO, Jean-Jacques, En marge des « Confessions », 1948, p. 306.
Rem. L'emploi au fém. est exceptionnel. Ac. 1878 signale que ,,lorsque le mot est pris en mauvaise part, on lui donne quelquefois un féminin`` avec les ex. suiv. : ,,Elle est leur principale agente. Je découvris que dans cette intrigue, elle était la principale agente.``
2. LING., GRAMM.
a) ,,Celui de qui émane l'action, à qui donc s'applique le nom d'agent.`` (MAR. Lex. 1951). Complément d'agent.
b) P. ext. L'être ou l'objet qui agit :
18. Le complément d'agent du verbe passif désigne la cause efficiente de l'action, c'est-à-dire l'être ou l'objet par lequel l'action est accomplie; il indique l'être ou l'objet qui agit.
GREV. 1969, § 203.
Rem. La not. d'agent est essentiellement sém., elle est relative au concept ou à l'image en tant qu'ils traduisent une réalité d'expérience; elle s'oppose à la not. de sujet, qui est essentiellement gramm. et désigne une fonction à l'intérieur de la phrase.
B.— [L'agent désigne une chose] Ce qui détermine quelque chose.
1. Domaine de la chim., de la phys. et de l'hist. naturelle. Agent chimique, physique, atmosphérique :
19. Le biologue doit donc connaître l'organisme de l'être vivant, c'est-à-dire l'anatomie et en même temps le milieu extérieur, c'est-à-dire déterminer l'influence des agents physico-chimiques et les notions de physique et de chimie nécessaires pour expliquer ces influences.
C. BERNARD, Principes de médecine expérimentale, 1878, p. 237.
20. ... chaque phénomène de chimie minérale qui se passe dans l'organisme ne peut pas s'y accomplir par le même agent minéral, mais par un autre agent organique créé par la vie, ...
C. BERNARD, Principes de médecine expérimentale, 1878 p. 243.
21. Car, en dehors de l'action des agents atmosphériques : le soleil, la pluie, la rosée et le vent même, le sol joue un rôle capital dans la qualité du vin.
J. DE PESQUIDOUX, Chez nous, t. 1, 1921, p. 58.
22. Le corps se protège mieux contre le monde cosmique que la conscience contre le monde psychologique. Il se garde contre les incursions des agents physiques et chimiques, grâce à la peau et à la muqueuse intestinale, ...
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 178.
23. ... les neutrons secondaires une fois libérés se perdent dans la masse de matière avoisinante, où ils vont créer de nouvelles fissions. L'agent de contagion était trouvé, la libération d'énergie atomique allait pouvoir s'appliquer à des quantités pondérables de matière; ...
B. GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 62.
2. BIOLOGIE :
24. ... l'humidité et la chaleur étant les premiers agens de la végétation, je fis creuser un grand puits vers le sommet de la colline que vous voyez, ...
J. DE CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'État de New-York, t. 3, 1801, p. 53.
25. ... il y a des animaux où il faut bien que l'irritabilité artérielle soit le seul agent de la circulation; ...
G. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 4, 1805, p. 178.
26. ... l'électricité, modifiée par l'action vitale, est l'agent invisible, qui, parcourant sans cesse le système nerveux, porte les impressions des extrémités sensibles aux divers centres, ...
P. CABANIS, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 281.
27. ... à qui persuadera-t-on que l'œil se soit façonné et comme pétri sous l'impression de la lumière; que les propriétés de cet agent physique et toute l'organisation si compliquée, si savante de l'appareil de la vision se soient mises d'accord d'elles-mêmes, à la longue, par une influence comparable à celle qui établit l'accord final entre deux horloges accrochées à un commun support?
A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 84.
28. ... cette dissymétrie, à laquelle Pasteur attachait une si profonde importance, et dont il a tiré l'idée maîtresse des recherches qui l'ont conduit de l'étude de certains cristaux à celle des fermentations et de leurs agents vivants.
P. VALÉRY, Variété 5, 1944, p. 15.
Agent mutagène :
29. Les biologistes savent provoquer des mutations artificielles tant chez les Animaux que chez les Végétaux ou les micro-organismes comme les Bactéries, grâce à divers facteurs physiques ou chimiques, les agents mutagènes. Il existe également des agents mutagènes naturels dont l'homme voudrait bien connaître la liste pour se protéger lui-même et sa descendance contre ce réel danger. On classe les agents mutagènes artificiels en trois groupes : les substances mutagènes chimiques, les radiations ionisantes et les rayons ultraviolets.
Biol. 1970.
Agent pathogène. Cause de maladie :
30. Depuis près d'un demi-siècle, nous connaissons effectivement des agents pathogènes — les virus — dont les dimensions sont à ce point réduites qu'ils échappent aux plus puissants grossissements de nos microscopes et traversent des filtres à pores très fins, capables d'arrêter tous les microbes connus.
J. ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943, p. 188.
Au fig. :
31. Pour une affection que les médecins guérissent avec des médicaments (on assure, du moins, que cela est arrivé quelquefois), ils en produisent dix chez des sujets bien portants, en leur inoculant cet agent pathogène, plus virulent mille fois que tous les microbes, l'idée qu'on est malade.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 303.
3. ÉCON. Agents naturels :
32. Indépendamment des secours que l'industrie tire des capitaux, c'est-à-dire des produits qu'elle a déjà créés, pour en créer d'autres, elle emploie le service et la puissance de divers agens qu'elle n'a point créés, que lui offre la nature, et tire de l'action de ces agens naturels une portion de l'utilité qu'elle donne aux choses.
J.-B. SAY, Traité d'économie politique, 1832, p. 70.
4. MÉD. Qui détermine un effet particulier (précisé par un adj.). Agent anesthésique, thérapeutique.
Rem. 1. Le mot, dans ces accept., peut être employé absol. (cf. notamment gramm.). Il est le plus souvent suivi d'un adj. ou d'un compl. de nom (prép. de) qui jouent auprès de lui un rôle d'élément déterminatif. 2. Lorsque l'élément déterminatif du syntagme est un adj., celui-ci précise gén. la nature de l'agent (agent chimique, atmosphérique, naturel) plus rarement (notamment en méd. et en biol.) l'effet visé ou produit (agent pathogène, thérapeutique; agent mutagène). Lorsque cet élément est un compl. de nom avec ou sans art. suivant le degré de généralité de la détermination, celui-ci indique le plus souvent l'objet de l'action : agent de contagion (ex. 23), agent de la création (ex. 2), agent de la végétation (ex. 24). 3. L'adj. peut aussi être qualificatif; il s'ajoute alors au mot empl. absol. (agent libre, agent raisonnable). 4. Pour le cas partic. de intellect agent (cf. supra A 1 rem.).
II.— L'agent est une personne, qui, dans un domaine limité, exerce une action d'exécution, définie par une autorité ou une personne publique ou privée dont elle relève.
Agent d'autorité. ,,Qui exerce des fonctions d'autorité impliquant l'accomplissement d'actes d'autorité.`` (CAP. 1936).
Agent de gestion. ,,Qui exerce des fonctions de gestion impliquant l'accomplissement d'actes de gestion.`` (CAP. 1936).
♦ Agent d'expropriation. Se dit d'une personne chargée de déposséder quelqu'un de la propriété d'un bien :
33. L'agent d'expropriation avait cru, de son côté, que le fruit était mûr et qu'il pouvait le cueillir.
É. ZOLA, La Curée, 1872, p. 518.
A.— Vx. Agents du clergé. ,,Se disait autrefois de deux ecclésiastiques de second ordre choisis, pour avoir soin des affaires du clergé, par les deux provinces ecclésiastiques qui étaient en droit de les nommer.`` (LITTRÉ).
B.— Secteur privé
1. [En parlant des organes d'exécution des groupes ou sociétés] Personne qui agit en leur nom et pour leur compte :
34. Adressez-vous à M. Pommier agent de la Société, rue de Provence n° 21, et vous serez bénie, surtout par votre vieil ami qui vous envoie mille gracieusetés.
H. DE BALZAC, Correspondance, 1839, p. 635.
35. ... il me conseilla de commencer par m'acclimater, m'invita à apprendre le sioux, l'iroquois et l'esquimau, à vivre au milieu des coureurs de bois et des agents de la compagnie de la baie d'Udson.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 290.
36. À la chute du jour, un ouvrier rencontrait près du canal « un homme bien mis » qui lui disait : — où vas-tu, citoyen! — monsieur, répondait l'ouvrier, je n'ai pas l'honneur de vous connaître. — Je te connais bien, moi. Et l'homme ajoutait : ne crains pas. Je suis l'agent du comité.
V. HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 33.
37. Lundi 9 mars. Lettre de Porel qui m'apprend que l'Odéon a fait hier avec la matinée près de 7 000 francs. Lettre de Debry, agent de la société des auteurs dramatiques, qui m'annonce que Mlle Favart accepte mes conditions pour sa tournée.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, mars 1885, p. 432.
38. Je venais comme agent de la compagnie, pour témoigner ensuite contradictoirement, si besoin était, dans le procès.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, L'Épave, 1886, p. 718.
39. L'agent des pompes funèbres qui, ganté de coton noir, présentait à l'entrée le registre des signatures, avait devant lui la plus impressionnante collection d'autographes de l'époque.
M. DRUON, Les Grandes familles, t. 1, 1948, p. 101.
2. Domaine des affaires écon.
Agent d'affaires. ,,Mandataire commercial, professionnel qui se charge de la gestion ou de la direction des intérêts d'autrui.`` (BARR. 1967) :
40. ... il est maintenant établi, marié, propriétaire et agent d'affaires, c'est-à-dire marchand d'hommes, comme ils appellent ça en Bretagne.
G. FLAUBERT, Par les champs et les grèves, Touraine et Bretagne, 1848, p. 331.
41. C'est là, à l'heure présente, le caractère de la prostitution, qui n'opère plus qu'avec le concours d'un conseiller, d'un agent d'affaires, d'un associé à la Mangerie du Miché.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, mai 1890, p. 1173.
Agent commercial. ,,Commerçant, chef d'entreprise, inscrit au registre du commerce, qui agit au nom et pour le compte d'un commettant auquel le lie un mandat commercial d'une certaine durée, déterminée ou non.`` (BARR. 1967) :
42. Un agent commercial, représentant la compagnie, ensuite des gouverneurs nommés par les états-généraux règnent sur ce mélange de bourgeois, d'honnêtes marchands, de flambarts, de trappeurs et de bandits.
P. MORAND, New-York, 1930, p. 13.
Agent de production. ,,Agent technique dont l'activité est orientée vers la production d'une usine.`` (Mét. 1955) :
43. La circulation est aussi active qu'elle peut l'être utilement, quand une marchandise, du moment qu'elle est en état de subir une nouvelle façon, passe aux mains d'un nouvel agent de production, et que, du moment qu'elle a subi toutes ses façons, elle passe aux mains de celui qui doit la consommer.
J.-B. SAY, Traité d'économie politique, 1832, p. 150.
Rem. On peut dire aussi agent producteur (cf. ex. 47).
Agent de publicité. ,,Professionnel chargé de l'étude, de l'organisation et de la direction des campagnes de publicité.`` (Mét. 1955) :
44. Le phonographe arrivera et arrive déjà à changer l'amour de la musique et même les règles de la composition musicale, et toujours par la tyrannie cachée d'un avaricieux qui a ses fonds placés dans l'industrie des disques, et qui presse fort les inventeurs, les constructeurs, les vendeurs, et les agents de publicité.
ALAIN, Propos, 1930, p. 966.
Agent comptable. Employé chargé de la comptabilité à bord d'un bâtiment (auj. commis d'admin.); par extension celui qui gère les fonds d'une administration publique :
45. ... aussi, outre son titre d'agent comptable, qui est toujours un motif de répulsion pour les matelots, était-il généralement aussi mal vu de l'équipage qu'Edmond Dantès au contraire en était aimé.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 6.
Agent d'assurances. ,,Professionnel chargé de calculer les primes d'assurances en fonction d'un risque encouru et d'effectuer les démarches en vue de la signature de contrats ou de réglements de sinistres.`` (Mét. 1955) :
46. C'est alors qu'un pilier de café de son acabit, M. de Corson de Beauxhostes, agent d'assurances à Bois-Colombes, et qu'il retrouvait chaque soir chez Scossa, lui présenta sa maîtresse, Mlle Léa Meyer. Un mois après, cet assureur à belle moustache lui jetait son amie dans les bras, ...
H. DE MONTHERLANT, Les Célibataires, 1934, p. 856.
Agent commanditaire :
47. J'avais parlé à Jouvet de M. Friede, agent rabatteur, de Mlle Margoline, agent producteur, de M. Pérez, agent commanditaire prêt à risquer des millions pour le lancer au cinéma, (...), tous associés pour faire la publicité mondiale d'une vedette et sortir un grand film à succès international...
B. CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 307.
Agent de maîtrise :
48. L'industriel, le commerçant, l'ouvrier, le fonctionnaire, l'agent de maîtrise, le médecin, l'instituteur tiennent plusieurs tours d'esprit et manières d'être de leurs fonctions mêmes.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 90.
49. Considérons le salaire d'un travailleur; le niveau d'aspiration est mesuré par la différence entre le salaire présent et le salaire désiré plus tard. Le salaire désiré est, ou non, le salaire attendu et le salaire réalisé. Si l'on considère des situations économiques, des postes dans la production tels que : ouvriers d'une deuxième catégorie, ouvriers d'une première catégorie, agents de maîtrise A, agents de maîtrise B, on peut répéter les mêmes distinctions.
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, pp. 415-416.
P. anal. :
50. ... Les de Lesseps ont été les agents de la Providence, lorsqu'ils ont dérobé les économies des gogos qui les avaient acquises par de probables larcins, du reste!
J.-K. HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 126.
C.— Secteur public
1. Domaine financier :
♦ Agent de change. ,,Officier ministériel nommé par arrêté ministériel, sur présentation de la chambre syndicale des agents de change et après avis du comité des bourses de valeurs; commerçant agissant en qualité de commissionnaire du croire et ayant le monopole de la vente des effets publics.`` (BARR. 1967). Se disait anciennement agent des échanges :
51. L'agent des échanges, devenant plus rare sur le marché, reprit sa valeur; et les spéculateurs, obligés de payer l'or aussi cher en livres sterling de papier qu'en livres sterling d'or, n'eurent plus rien à gagner en exigeant le remboursement en espèces des billets dont ils étaient porteurs.
J.-B. SAY, Traité d'économie politique, 1832, p. 274.
52. Les agents de change ou courtiers qui auront fait faillite seront punis de la peine des travaux forcés.
L. REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 406.
53. ... les agents de change, autour de la corbeille, ne s'occupent exclusivement que des marchés à terme, tout entiers à la grande besogne effrénée du jeu.
É. ZOLA, L'Argent, 1891, p. 324.
Agent du fisc :
54. Les raisonnements employés pour justifier les gros impôts sont des paradoxes modernes dont les agens du fisc se sont accommodés volontiers, mais qu'un certain bon sens naturel et les meilleurs princes ont toujours repoussés.
J.-B. SAY, Traité d'économie politique, 1832, p. 506.
Agent des perceptions :
55. ... dans la cabine vitrée, l'agent des perceptions municipales prenait les chiffres des enchères.
É. ZOLA, Le Ventre de Paris, 1873, p. 700.
2. Domaine admin. (État, collectivités publiques).
Agent de l'État, des services publics :
56. Tantôt un peuple jaloux de sa liberté, ayant préposé des agens pour administrer, ces agens s'approprièrent les pouvoirs dont ils n'étaient que les gardiens : ils employèrent les fonds publics à corrompre les élections, à s'attacher des partisans, à diviser le peuple en lui-même.
C.-F. DE VOLNEY, Les Ruines, 1791, p. 65.
57. ... je reconnus que le grand corps était composé de laboureurs, d'artisans, de marchands, de toutes les professions utiles à la société; et que, dans le petit groupe, il ne se trouvait que des prêtres, des ministres du culte de tout grade; que des gens de finance, d'armoirie, de livrée, des commandans de troupes; enfin, que des agens civils, militaires ou religieux du gouvernement.
C.-F. DE VOLNEY, Les Ruines, 1791 pp. 119-120.
58. ... les déposants qui se rendent dans ces maisons croient avoir affaire à des agents de l'État et non à des personnes qui opèrent pour leur compte; ...
J. REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 441.
59. Mise en train immédiate de l'évacuation par les troupes allemandes et du rappel de tous les instructeurs, prisonniers et agents civils et militaires allemands se trouvant sur les territoires de la Russie...
F. FOCH, Mémoires, t. 2, 1929, p. 310.
Agent de police ou p. ell. agent. Fonctionnaire préposé à la police administrative c'est-à-dire la surveillance, le maintien de l'ordre et la tranquillité dans une ville, une commune, etc. Synon. sergent de ville, gardien de la paix :
60. Ne ferait-il pas mieux d'attendre son arrivée à Londres, pour lui dire qu'un agent de la police métropolitaine l'avait filé autour du monde, ...
J. VERNE, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, 1873, p. 123.
61. ... sa voiture était arrêtée par d'autres ou par des gens qui traversaient, odieux obstacles qu'il eût été heureux de renverser si le procès-verbal de l'agent ne l'eût retardé plus encore que le passage du piéton.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, p. 228.
62. La police, impuissante, s'était contentée de protéger le Palais Royal, le Parc et les ministères, par un quadruple cordon d'agents, devant lequel la tête du cortège défila sans s'arrêter, ...
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 451.
63. ... un peloton d'agents cyclistes avait mis pied à terre; ils surveillaient la scène de loin sans intervenir.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936 p. 670.
64. Face à la maison du vétérinaire habitaient un agent de police et sa femme. L'agent mesurait tout près de deux mètres et bouchait l'entrée d'un couloir spacieux avec ses épaules.
M. AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 182.
65. Nous nous extasions sur les agents de la circulation qui se tiennent debout, aux carrefours, la cigarette aux lèvres, sous un grand parasol de plage, à bandes bleues et orangées, planté au milieu de la chaussée : l'ombre tourne autour du manche comme celle d'un cadran solaire, et l'agent se déplace avec l'ombre.
A. T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, pp. 48-49.
66. Quand il fut sorti des grandes rues bruyantes de la fête et au moment de tourner dans la rue de Grand et de Cottard, le docteur Rieux, en effet, fut arrêté par un barrage d'agents.
A. CAMUS, La Peste, 1947, p. 1467.
67. Les gens qu'il questionnait le regardaient avec étonnement, même Mansuy, même les agents du corps de garde.
G. SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 143.
Rem. Sous la forme appellative on dit : « Monsieur l'agent »; à la police se rattachent plusieurs autres types d'agents : agent [de la police] des mœurs, agent de la sûreté, agent de la police judiciaire; l'agent est placé sous l'autorité d'un commissaire ou officier de police :
68. L'agent de la police judiciaire et cette femme n'ont pas pu, reprit le juge en s'adressant à Jacques Collin, s'entendre pour dire de vous les mêmes choses, ...
H. DE BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847, p. 432.
69. Puis Satin lui faisait une peur abominable de la police. Elle était pleine d'histoires, sur ce sujet-là. Autrefois, elle couchait avec un agent des mœurs, pour qu'on la laissât tranquille; ...
É. ZOLA, Nana, 1880, p. 1314.
70. Hier, c'était, à votre requête, douze condamnations pour outrages à un agent de la force publique dans l'exercice de ses fonctions.
G. COURTELINE, Le Gendarme est sans pitié, 1899, 1, p. 145.
71. Je me trouve plus abject, plus bas dans l'échelle des intelligences que ces agents de la sûreté imaginés par les romanciers modernes, agents qui ont acquis leur méthode dans la lecture des romans d'Edgar Poe ou de Conan Doyle.
G. LEROUX, Le Mystère de la chambre jaune, 1907, p. 93.
Agent forestier. Chargé de la conservation des forêts de l'État :
72. ... l'élevage des abeilles, fait quelquefois par les particuliers, était confié dans les forêts à une catégorie d'agents forestiers, les bigres, qui recherchaient les essaims, les cultivaient, et recueillaient, pour le compte d'un seigneur, le miel et la cire.
E. FARAL, La Vie quotidienne au temps de saint Louis, 1942, p. 172.
Agent des Ponts et Chaussées :
73. Elles eurent sous leurs ordres immédiats tous les agents des Ponts et Chaussées, depuis l'inspecteur jusqu'au piqueur des travaux.
A. DE TOCQUEVILLE, L'Ancien Régime et la Révolution, 1856, p. 302.
Agent voyer. Fonctionnaire communal assermenté chargé de ,,la construction, de la réparation, de l'entretien et de la police des chemins vicinaux.`` (BARR. 1967). Synon. de ingénieur du service vicinal :
74. Ses attaches avec l'Hôtel-de-Ville le renseignaient à l'avance sur le percement des voies nouvelles. Quand il était parvenu à se faire communiquer, par un agent voyer, le tracé d'un boulevard, il allait offrir ses services aux propriétaires menacés.
É. ZOLA, La Curée, 1872, p. 467.
3. Domaine milit.
Agent de liaison. Gradé chargé de maintenir les contacts entre les unités combattantes :
75. Peu après mon départ pour Varennes, le Colonel Pénelon, de la maison militaire du Président de la République et agent de liaison entre le Gouvernement et moi, arrivait à Vitry chargé par M. Millerand d'attirer mon attention sur l'opportunité de doter le camp retranché de Paris d'une quantité suffisante de troupes actives. En outre il avait mission de connaître mon opinion sur l'éventualité d'un transport du siège du Gouvernement à Bordeaux.
J. JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 351.
Agent de transmission. Gradé ou soldat chargé de porter des plis ou des messages.
4. Domaine pol. (public ou secret) :
a) Agent de + subst. :
76. ... bien que je continuasse à démasquer les manœuvres criminelles des agents de l'autorité ministérielle et municipale, les collègues du Sieur de Joly m'envoyèrent un ancien électeur à la ville, pour m'assurer qu'ils étaient disposés à faire lever le décret.
MARAT, Les Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 138.
77. ... il falloit fermer ces comités criminels, où les vils agens de la Cour vont méditer chaque jour régulièrement les moyens de porter le lendemain de nouveaux coups à la liberté; ...
M. DE ROBESPIERRE, Discours, Sur la guerre 1, t. 8, 1791, p. 54.
78. Vous croyez que les agens du pouvoir exécutif sont plus disposés à adopter les maximes de l'égalité, et à défendre les droits du peuple dans toute leur pureté, qu'à transiger avec les membres de la dynastie, avec les amis de la cour, aux dépens du peuple et des patriotes, ...
M. DE ROBESPIERRE, Discours, Sur la guerre 2, t. 8, 1792, p. 79.
79. ... mais, dans la plupart des généralités conduites par un intendant, cet agent du pouvoir disposait à lui seul des intérêts de toute une province.
Mme DE STAËL, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, t. 1, 1817, p. 66.
80. ... voilà donc quelle était au fond l'unique pensée du Ministère! Gracier les agens de la Restauration, ...
A. DE MUSSET, Lettres de Dupuis et Cotonet, 1837, p. 757.
81. Byron fut, en Grèce, le chevalier de la révolution comme Capo d'Istria, l'agent de la légitimité.
M. BARRÈS, Le Voyage de Sparte, 1906, p. 170.
82. ... un militant communiste de quelque importance, contraint par ses fonctions à une discipline stricte et à la nécessité de convaincre, à la fois administrateur, agent d'exécution rigoureux et propagandiste, a beaucoup de chances d'être un excellent officier.
A. MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 571.
83. Nous apprenions presque aussitôt, par nos agents de renseignements, que, pour servir les batteries du front de mer, des canonniers de la marine étaient substitués aux artilleurs coloniaux, jugés moins sûrs.
Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, L'Appel, 1954, p. 103.
b) Agent + adj. :
Agent double. Qui sert deux adversaires et sert les intérêts de l'un en trahissant ceux de l'autre :
84. Les agents doubles sont les domestiques des guerriers, ils emploient l'arme des guerriers, le meurtre, ou celle des valets de chambre, la délation.
R. ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 70.
Agent électoral. Qui fait de la propagande électorale pour le triomphe d'une cause déterminée :
85. Si vous me dites que la franc-maçonnerie est une usine à élections, je vous l'accorde; qu'elle sert de machine à faire voter les candidats de toutes nuances, je ne le nierai jamais; qu'elle n'a d'autre fonction que de berner le bon peuple, de l'enrégimenter pour le faire aller à l'urne comme on envoie au feu les soldats, je serai de votre avis; qu'elle est utile, indispensable même à toutes les ambitions politiques parce qu'elle change chacun de ses membres en agent électoral, je vous crierai : « c'est clair comme le soleil! » Mais si vous me prétendez qu'elle sert à saper l'esprit monarchique, je vous ris au nez.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Mon oncle Sosthène, 1882, pp. 22-23.
Agent provocateur. Agent secret utilisé pour provoquer des mouvements séditieux à seule fin de justifier l'emploi de la force ou des représailles.
Au fig. :
86. [À propos de vin de Bourgogne]
Quoiqu'il soit d'âge respectable
Que d'un beau nom il soit porteur,
Ouf! mes amis; il fait jaser à table :
C'est un agent provocateur.
P.-J. DE BÉRANGER, Chansons, t. 3, L'Agent provocateur, 1829, p. 22.
Agent secret. Espion :
87. Les instructions que j'avais reçues à mon départ me le désignaient comme l'agent secret que la Seigneurie entretenait à Maremma. (...) Quelque chose dans cette physionomie me parlait de ragots de police...
J. GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 98.
5. Domaine diplomatique
Agent de consulat, agent consulaire. ,,En un sens large, tout fonctionnaire attaché au service consulaire, par opposition aux « agents diplomatiques », qui seuls ont le caractère de représentants de l'État. En un sens restreint, simple délégué du consul, subordonné à lui, sans caractère public, et n'exerçant que des attributions très restreintes.`` (CAP. 1936) :
88. Nous arrivâmes, après un quart d'heure de marche parmi les mêmes scènes de dévastation et les mêmes monceaux de murs et de toits écroulés, à la modeste demeure de M. Gaspari, agent du consulat de Grèce à Athènes.
A. DE LAMARTINE, Voyage en Orient, 1835, p. 130.
89. ... il vint chercher une petite place d'agent consulaire à Acre, et y mourut, laissant sa femme et ses quatre enfants dans le dénûment le plus absolu. Son fils, jeune homme remarquable par l'honnêteté et l'intelligence, fut employé par quelques consuls, et obtint enfin la place d'agent consulaire de Sardaigne à Kaïpha.
A. DE LAMARTINE, Voyage en Orient, 1835 pp. 356-357.
Agent diplomatique. ,,Personne chargée de représenter un chef d'État ou un État, auprès d'un chef d'État ou d'un État étranger, ou dans une assemblée de délégués d'États (Congrès ou Conférences) et munie à cet effet de lettres de créance ou de pleins pouvoirs pour négocier et signer un traité.`` (CAP. 1936) :
90. Tout acte de l'état civil des Français en pays étranger sera valable, s'il a été reçu, conformément aux lois françaises, par les agens diplomatiques, ou par les commissaires des relations commerciales de la République.
Code civil, 1804, p. II.
Rem. 1. La plupart des emplois mentionnés sous II sont « techniques ». 2. L'emploi abs., habituel dans le domaine de la Police (supra II C 2 rem.), est toujours possible par ell. si l'indication de la spécificité est suffisamment indiquée dans le cont. 3. Comme pour la section I, les éléments déterminatifs qui accompagnent le subst. agent sont ou bien des adj. ou bien des compl. déterminatifs (prép. de) avec ou sans art. Adj. et compl. indiquent gén. la nature de l'activité (agent comptable, agent de transmission) ou la manière dont elle s'exerce (agent secret), plus rarement (et dans ce cas le nom compl. est ordinairement accompagné de l'art. déf. : agent de l'État) le corps au nom duquel ou pour lequel l'agent travaille. 4. Voici, d'apr. la Nomenclature des Métiers de 1954, une liste de syntagmes qui sont autant de titres et d'appellation d'agents dans les corps de l'État : agent administratif (Adm. Serv. publics), agent agréé en douane, agent civil du gardiennage des ports et établissements de la marine nationale, agent civil des industries navales, agent d'acquisitions (S.N.C.F.), agent spécial d'acquisitions, agent d'études administratives (S.N.C.F.), agent d'exploitation (P.T.T.), agent principal, agent d'expropriation, agent d'ordonnancement, agents de bureau (Adm., Serv. publics), agent de constatations (Contributions indirectes), agent principal, agent de l'exploitation (S.N.C.F.), agent de lancement de construction aéronautique, agent de la S.N.C.F. (traction), agent de matériel (Adm., Serv. publics), agent de placement (Serv. du Travail et de la main-d'œuvre), agent de poursuites du Trésor, agent de service (Adm., Serv. publics), agent de surveillance (S.N.C.F.), agent des installations de centraux automatiques (P.T.T.), agent des installations électriques (P.T.T.), agent des lignes (P.T.T.), agent des lignes souterraines à grandes distances (P.T.T.), agent du service général (Installations électriques des P.T.T.), agent du service intérieur (Adm., Serv. publics), agent supérieur (Adm., Serv. publics), agent technique (Adm., Serv. publics).
Prononc. — 1. Forme phon. :[], fém. [-]. Enq. : //. 2. Dér. et composés : agence, agencier.
Étymol. ET HIST.
I.— 1. a) 1337 agent a + inf., adj., cont. jur. « (d'une pers.) qui agit pour » (Reg. criminel de saint-Martin des champs, 491 ds QUEM. t. 1 1959 : Ils avoient esté a lui narrer aidans, agens et consentans); b) 1370 philos. « qui est une force agissante, un principe d'action » (ORESME, Eth., 168 ds GDF. Compl. :Et celui qui feroit injuste a se meisme, il seroit agent ou faisant et pacient tout ensemble), emploi adj. encore ds FUR. 1690 comme terme phys.; 2. 1680 subst. philos. (RICH. t. 1 : Agent [...] signifie qui agit et produit quelque effet [...] Les philosophes parlent de l'agent et du patient).
II.— 1332 « celui qui est chargé des affaires de qqn » (Arch. nat., KK, 3a, fol. 149 r° ds GDF. Compl. :Par l'agent de Madame), attest. isolée; 1578 « chargé de mission » (H. ESTIENNE, Deux dialogues du nouveau langage françois italianizé, I, 285 ds DG : Les agents du roi. Il y a aussi un autre mot, nouvellement venu d'Italie, touchant celuy auquel on ne veut faire qu'à demi l'honneur d'ambassadeur, car on l'appelle « agent »).
I empr. au lat. agentem, acc. de agens, part. prés. de agere, subst. en b. lat. agens in rebus dep. IVe s., au sens de « commissaire impérial » jur., ds TLL s.v. ago, 1388, 27 et sq. (d'où l'hapax de 1332 et l'ital. au sens II) devenu philos. en lat. médiév. : ALBERT LE GRAND, Summ. Theol., II, 13, 77, 3 ds Mittellat. W. s.v., 402, 5 : agens enim est intellectus agens, patiens intellectus possibilis, generatum autem intellectus speculativus. II empr. à l'ital. agente « id. », attesté comme subst. dep. la fin du XVIe s. (1598-1603, Firenzuola Agnola : Traduzione dell'Asino d'Apulejo ds TOMM.-BELL. 1929 : Arendo io assoltato un certo agente dello imperadore).
STAT. — Fréq. abs. litt. :2 956. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 3 742, b) 4 723; XXe s. : a) 4 177, b) 4 335.
BBG. — AC. CAN.-FR. 1968. — AQUIST. 1966. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — Banque 1963. — BAR 1960. — BARR. 1967. — BAUDHUIN 1968. — BAULIG 1956. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — Biol. 1970. — BLANCHE 1857. — BOISS.8. — BOUCHER 1835. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — Canada 1930. — CAP. 1936. — CHESN. 1857. — Comm. t. 1 1837. — DAGN. 1965. — DAIRE 1759. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 10. — DELORME 1962. — DUP. 1961. — Éd. 1913. — FÉR. 1768. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — FREY (M.). Les Transformations du vocabulaire français à l'époque de la Révolution (1789-1800). Paris, 1925, p. 83, 177. — FROMH.-KING 1968. — GIRAUD 1956. — GITEAU 1970. — GOBLOT 1920. — GUILB. Aviat. 1965. — HANSE 1949. — KOLD. 1902. — KUHN 1931, p. 212. — LAFON 1963. — LAL. 1968. — Lar. comm. 1930. — LARCH. 1880. — LE BRETON Suppl. 1960. — LE CLÈRE 1960. — LEMEUNIER 1969. — LEP. 1948. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — MARCEL 1938. — MATH. 1967. — Mét. 1955. — MIQ. 1967. — NYSTEN 1814-20. — PIGUET 1960. — Pol. 1868. — PRÉV. 1755. — PRIVAT-FOC. 1870. — PUJOL 1970. — RÉAU-ROND. 1951. — RÉAU-ROND. Suppl. 1962. — ROMEUF t. 1 1956. — SIZ. 1968. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962. — ST-EDME t. 1 1824. — SUAVET 1963. — Théol. cath. Table 1929. — THOMAS 1956. — UREN (O.). Le Vocabulaire du cinéma français. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 201.

agent, ente [aʒɑ̃, ɑ̃t] n.
ÉTYM. 1337, agent à… et l'inf.; 1370, en philos., comme adj.; du lat. scolast. agens, subst. du p. prés. de agere « agir, faire ».
———
I N. m.
1 L'être qui agit (opposé au patient, qui subit l'action). Âme, cause, ferment, instrument, moteur. || L'agent et le patient.
1 Suis cet agent fatal de tes mauvais destins,
Qui peut-être te livre aux mains des assassins.
Corneille, Polyeucte, I, 3.
Gramm. || Complément d'agent : complément d'un verbe passif introduit en français par par (cit. 54) ou de, désignant l'auteur de l'action.
2 (XVIIe). Didact. Ce qui agit, opère; force, corps, substance intervenant dans la production de certains phénomènes. Cause, facteur, origine, principe; force, moyen, ressort (vieilli)… || Agents naturels : forces, éléments de la nature (air, eau, feu). || Cette peinture résiste à l'action des agents naturels. || Agents atmosphériques : phénomènes atmosphériques (pluie, vent, etc.). || Agents physiques, chimiques. || Agent anesthésique, thérapeutique. || Agent pathogène, qui provoque une maladie. || Agent de sapidité, agent de texture (ajouté à un produit alimentaire).Biol. || Agent mutagène : facteur physique ou chimique qui permet de provoquer des mutations.
2 (…) Je parle, je chemine,
Je sens en moi certain agent;
Tout obéit dans ma machine
À ce principe intelligent.
La Fontaine, Fables, IX, Disc., 155.
3 (L'Argent) Serait dans notre affaire un sûr et fort agent :
Mais, ce ressort manquant, il faut user d'un autre.
Molière, l'Étourdi, I, 4.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Spécialt. Principe actif (d'un détergent, etc.). || Agents de surface.
Milit. || L'arme nucléaire représente un agent de dissuasion.
Écon. || Agent économique (unité dans la comptabilité nationale).
Philos. Ce qui exerce une action, par sa nature même (opposé à patient, comme action à passion). || L'agent raisonnable, l'agent moral…(Chez Aristote). || L'intellect agent : la fonction par laquelle l'intelligence dégage les idées, les formes abstraites des données de l'expérience.
4 Je considère que tout ce qui se fait ou qui arrive de nouveau est généralement appelé par les philosophes une passion au regard du sujet auquel il arrive, et une action au regard de celui qui fait qu'il arrive, en sorte que, bien que l'agent et le patient soient souvent fort différents (…)
Descartes, les Passions de l'âme, I, 1.
———
II N. m. et (rare) f. (1332, attestation isolée, « celui qui est chargé des affaires de qqn »; 1578, Estienne, « chargé de mission diplomatique », emprunt à l'ital. agente; du lat. juridique et médiéval agens, accusatif agentem, « celui qui fait, s'occupe de », de agere. → Agent, I.).
1 Personne chargée des affaires et des intérêts d'un individu, d'un groupe ou d'un pays, pour le compte desquels elle agit. Auxiliaire, émissaire, intendant, intermédiaire, représentant. || Un agent de l'étranger.(1800). Vx. || Agent d'entreprise : « celui qui fait la besogne pour les autres » (Dict. néologique de Cousin Jacques).
5 (…) Rome à ses agents donne un pouvoir bien large.
Corneille, Nicomède, III, 3.
6 Ils avaient des comptoirs, des facteurs, des agents
Non moins soigneux qu'intelligents (…)
La Fontaine, Fables, XII, 7, 5.
7 (…) En vain ils les cherchèrent
Dans un coin, où d'abord leurs agents les cachèrent (…)
La Fontaine, Fables, XII, 8, 31.
8 (…) la notion anglo-saxonne de l'État expression de la communauté, de l'État agent et serviteur du citoyen qui lui a délégué ses pouvoirs.
André Siegfried, l'Âme des peuples, p. 38.
(1800, in D. D. L.). Anciennt. || Agent du clergé : ecclésiastique qui avait soin des affaires du clergé.
Dr. || Agent d'autorité, agent de gestion.
Agent d'exécution : celui qui exécute quelque chose sur l'ordre et pour le compte d'autrui.
Agent provocateur : celui qui excite à la violence, soit pour provoquer des troubles, soit pour découvrir des factieux et les faire prendre sur le fait. Agitateur, indicateur.
9 On murmurait que c'était la police consulaire qui, par des agents provocateurs, avait fallacieusement attiré tous ces pauvres gens dans un guet-apens, pour les perdre (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. V, p. 125.
2 (XVIe, agent de change). Employé de services publics ou d'entreprises privées, généralement appelé à servir d'intermédiaire entre la direction et les usagers. Commis, courtier, employé, gérant, intermédiaire, mandataire. || L'agent d'un comité, d'une compagnie, d'une société. || Cette société exportatrice a, emploie de nombreux agents dans ce pays. || Un agent des pompes funèbres.Agent artistique, procurant des engagements aux artistes moyennant rémunération. || Agent littéraire : intermédiaire entre auteurs et éditeurs. || L'agent littéraire d'un écrivain.REM. Le mot s'emploie surtout dans des syntagmes où il est qualifié par un adj. ou un compl. de nom.
a (Administration, État, collectivités). || « Les agents civils, militaires ou religieux du gouvernement » (Volnay, les Ruines). || Agent de l'Administration, de l'État, des Services publics. || Agent public, administratif. Fonctionnaire. || Agent de bureau. || Les agents du fisc, des contributions, des perceptions.
10 La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.
Déclaration des Droits de l'Homme, art. 15.
Agent forestier, des Ponts et Chaussées.Agent d'études administratives, agent d'exploitation; agent de matériel, des installations, des lignes… (P. T. T.).Agent civil (dans des administrations dépendant de l'armée : agent civil des industries navales). || Agent technique.Agent de service.
(Industrie). || Agent de maîtrise : technicien ayant une fonction de maîtrise, d'encadrement. Contremaître.
(Diplomatie). || Agent diplomatique, chargé de représenter un chef d'État ou un État (auprès d'un chef d'État étranger, dans une assemblée à l'étranger, etc.). Ambassadeur, légat.Agent consulaire : particulier chargé de remplir les fonctions consulaires dans une ville où il n'est pas nécessaire de nommer un consul en titre, compte tenu du nombre peu élevé de nationaux du pays représenté.
b (Police ou activités analogues). || Agent de la force publique. Gendarme, garde-champêtre. || Outrage (cit. 6) à un agent de la force publique.
(1797). || Agent de police, et, absolt, agent (cour.) : gardien de la paix, sergent de ville (vieilli). (fam.) Cogne, bourre, flic; → Perquisition, cit. 2. || Les agents qui règlent la circulation. || Le képi, le bâton blanc des agents parisiens. || Monsieur l'agent, pouvez-vous me dire où est la rue Pergolèse ? || Si vous refusez de me payer, je vais appeler un agent, les agents.
11 (…) au coin des rues, des pelotons d'agents formaient de noirs essaims autour des autobus (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 47, 280.
12 La police impuissante, s'était contentée de protéger le Palais Royal, le Parc et les Ministères, par un quadruple cordon d'agents (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 53, 62.
Anciennt. || Agents cyclistes.argot Hirondelle, roulette (vaches à roulettes). — Agent de la sûreté. || Agent des mœurs.argot Condé. || Agent de la police judiciaire. Inspecteur.
REM. Au XIXe s., les agents ne sont pas armés de l'épée et sont en civil, à l'opposé des sergents de ville (→ Poucette, cit. 3, Hugo). Aujourd'hui, on ne parle d'agent qu'à propos des gardiens de la paix en uniforme. — Les mots étrangers désignant les homologues de l'agent français (→ Alguazil, carabinier, constable, policeman…) sont généralement traduits par policier.
Le fém. agente semble inusité. On dit plutôt une policière.
Agent secret ou agent. Espion. || Notre agent à la Havane, titre français d'un roman de Graham Greene. || Une agente secrète.
Agent double, qui sert deux adversaires, en trahissant l'un au profit de l'autre.
Agent provocateur, → ci-dessus, cit. 9.
c (Armée). || Agent de liaison, chargé d'assurer la liaison entre des unités combattantes, en transmettant les communications de l'une à l'autre.
Agent de transmission, chargé de porter des messages.
d (Domaine des affaires, du commerce, de la finance; 1800, agent des finances, de Napoléon en Italie).
Agent d'affaires : celui qui se charge habituellement, moyennant une rétribution, des affaires des particuliers, et, spécialement, des opérations d'achat, de vente ou de location d'immeubles. Courtier, intermédiaire, mandataire. || Elle est agent (ou agente) d'affaires.
Agent d'assurances. Assurance.
Agent commercial, qui agit pour le compte d'un commettant auquel il est lié par un mandat commercial.
Agent de publicité, chargé de l'organisation d'une campagne de publicité.
Agent comptable. Comptable.
Agent en douane : commerçant qui se charge pour le compte d'autrui des formalités douanières relatives à l'expédition ou à la réception des marchandises. Transitaire.
Agent maritime : représentant de l'armateur dans les ports; commerçant qui s'occupe de commission ou de consignation des marchandises. Commissionnaire, consignataire.
Fin. || Agent de change : personne ayant le statut d'officier ministériel et ayant le monopole de la négociation des valeurs mobilières admises à la cote officielle de la Bourse. || Office d'agent de change. || Parquet des agents de change. || Chambre syndicale de la compagnie des agents de change, présidée par le Syndic. || Commis d'agent de change. || Courtage des agents de change. Bourse. aussi Broker (anglic.), coulissier, courtier, remisier. || Une agente de change.
13 Les agents de change (…) ont seuls le droit de faire les négociations des effets publics et autres susceptibles d'être cotés; de faire pour le compte d'autrui les négociations des lettres de change ou billets, et de tous papiers commerçables, et d'en constater le cours.
Code de commerce, art. 6.
14 Les agents de change et les gros coulissiers s'employaient auprès du gouvernement afin d'obtenir un moratoire (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 55, 85.
15 Le premier acte de la Chambre, a été de créer un certain nombre de charges nouvelles d'agentes de change.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 300.
(Un autre ex., p. 19 de ce roman d'anticipation anti-féministe).
REM. Dans tous les contextes professionnels, on employait agent en parlant des femmes. Mais agente s'est employé pendant la Révolution (Camille Desmoulins, Babeuf) pour désigner les « agents de l'étranger » lorsqu'il s'agissait de femmes (→ Agente). La féminisation des noms de métiers et fonctions fait d'agente la forme normale au féminin (ex. : une agente immobilière, une agente technique).
tableau Noms de métiers.
CONTR. Commettant, mandant. — Employeur, client.
DÉR. Agente.
COMP. Sous-agent.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • agent — n 1: someone or something that acts or exerts power: a moving force in achieving some result 2: a person guided or instigated by another in some action where the heads of departments are the political...agent s of the executive, merely to execute …   Law dictionary

  • Agent Z — is a fictitious character in a series of comical children’s books written by British author Mark Haddon. There are four books in the Agent Z series, which are set in the present day in an un named British city: [The exact town in which the… …   Wikipedia

  • agent — AGÉNT, Ă, agenţi, te, s.m. şi f. 1. s.m. şi f. Reprezentant (oficial) al unei instituţii, al unei organizaţii, al unui stat etc., care îndeplineşte anumite însărcinări. Agent diplomatic. Agent de transmisiuni. Agent provocator. Agent secret. 2. s …   Dicționar Român

  • Agent 0 —  Cet article concerne la saga MP3 du nom. Pour le super héros, voir Agent Zéro. L’Agent 0 est une saga mp3 crée par Flo entre 2006 et 2009 et diffusée gratuitement sur Internet. 30 épisodes racontent l histoire d un agent secret semi… …   Wikipédia en Français

  • Agent K — (also known as K, Kay, and Kevin Brown) is a fictional Men in Black agent in the films Men in Black and Men in Black II and in the . Agent K is portrayed by Tommy Lee Jones in the two films and is voiced by Ed O Ross, and later Gregg Berger in… …   Wikipedia

  • Agent X — may refer to:*Agent X (Marvel Comics), a fictional mercenary whose adventures have been published by Marvel Comics *Agent X (Jim Burley), another fictional mercenary owned by Marvel Comics * Agent X (1986 video game), a 1986 video game released… …   Wikipedia

  • Agent X9 — Agent Secret X 9 Agent Secret X9 est un comic strip créé par Dashiell Hammett (Le Faucon Maltais) et le dessinateur Alex Raymond (Flash Gordon), publié par King Features du 22 janvier 1934 au 10 février 1996. X 9 est à l origine un agent sans nom …   Wikipédia en Français

  • agent — àgent m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. predstavnik ili zastupnik kakve tvrtke ili zavoda [agent osiguravajućeg društva] 2. samostalni posrednik u nekim poslovima, ob. trgovačkim, uvozno izvoznim, transportnim [pomorski agent] 3. osoba koja tajno …   Hrvatski jezični portal

  • agent — agent; agent·ing; agent·ry; co·agent; coun·ter·agent; in·ter·agent; re·agent; sub·agent; agent·ive; …   English syllables

  • agent — AGENT. s. m. Terme dont on se sert en Philosophie pour exprimer Tout ce qui agit, tout ce qui opère. Agent naturel. Agent surnaturel. Le feu est le plus puissant de tous les agensnaturels. f♛/b] Il se dit par opposition à Patient. Ainsi on dit, L …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • agent — Agent. s. m. Qui agit, qui opere. Agent naturel. le feu est le plus puissant des agents. l agent & le patient. Il se dit aussi, De celuy qui fait les affaires d un Prince, d une Communauté. Agent du Clergé. Agent d un tel Prince. Agent à Gennes,… …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.